text.skipToContent text.skipToNavigation

ENSEMBLE POUR SE FAIRE ENTENDRE : UN GROUPE D’ANIMATRICES FONDENT UNE VRAIE COMMUNAUTÉ

Sistren n'a pas peur d'affronter les tabous. Ces trois « soeurs et amies » ont fait sensation en 2015 en diffusant une série de discussions sans filtre enregistrées dans leur cuisine. Le mot d'ordre : pas de limites.

Ces discussions franches entre amies sur des questions raciales, de genre et de sexualité ont fait écho chez d'autres femmes noires et queer, donnant naissance à une communauté de femmes prêtes à prendre le pouvoir.

Pour Michelle, Babs et DJ, l'idée était de créer un espace permettant à chacun d'explorer ses identités : « nous voulons avant tout créer des réseaux au sein desquels on peut être soi-même ». Une communauté était née.

Pourtant, en 2017, cette communauté a volé en éclat. Quand la radio qui les accueillait a été accusée de harcèlement et d'appropriation culturelle, elles ont dû partir.

Mais il en fallait plus pour les arrêter. « Chaque obstacle a été un moyen de nous faire grandir. » Dans l'espoir de mieux faire entendre les voix des femmes noires marginalisées et de reconstruire leur communauté, le trio est arrivé chez Foundation.fm, une radio en ligne intransigeante face au racisme, au sexisme, à l'homophobie et à la transphobie.

« La résilience, c'est ressentir de la peur mais avancer malgré tout », explique Babs, et cette nouvelle radio les a encouragées à s'exprimer encore plus radicalement : en créant des ateliers sur le sexe protégé, des cours d'auto-émancipation et même un documentaire.

Sistren est loin d'avoir dit son dernier mot.

DÉCOUVREZ PLUS D'HISTOIRES

CONTINUEZ À VOUS REBELLER

 

"Racontez-nous comment vous avez fait face à l’adversité
Des histoires les plus radicales aux plus simples
Nous voulons vous entendre
Partagez vos histoires ci-dessous
Ou utilisez le hashtag #ToughAsYou"