text.skipToContent text.skipToNavigation
01_Desktop_Hero_2-min.jpg

SPÉCIALISTE DE LA BRODERIE

Parti de rien il y a 15 ans, il est maintenant l’un des maîtres de son art

Enfant, Giulio Miglietta était fasciné par la culture des gangs. Non pas pour la violence ou les crimes commis, mais pour la manière dont chaque tribu, chaque sous-culture apparait soudée et s’identifie entre-elle. L’artiste était en particulier attiré par les badges et le cuir brodé, qui symbolisaient tout autant un trait de caractère qu’une communauté.

« J’ai pris des risques. Si c’était à refaire, je ne changerais rien. »

Lorsqu’il a déménagé à Londres, avec seulement 200 £ en poche, Giulio a d’abord vécu dans des auberges de jeunesse, mais s’est vite retrouvé à la rue. Après avoir réussi à grappiller assez d’argent pour payer son loyer, Giulio a commencé à faire de la sérigraphie et à broder des badges à l’esprit punk. Aidé d’un ami qui lui a appris la technique, il se servait alors de manches à balai et de lampes de jardin pour exposer les trames et les rinçait dans sa baignoire.

Une dizaine d’années plus tard, Giulio est devenu l’un des maîtres de son art. Après s’être passionné pour l’art de la broderie au point de chaînette, il est parvenu à dénicher une machine Cornely, un modèle rare datant des années 20, si rare en réalité, qu’une seule autre personne en Europe en possède une, ce qui rend les œuvres de Giulio d’autant plus uniques. Son travail est tissé autour de nombreuses cultures, en passant des gangs à moto voulant marquer leur territoire, au club de bowling ou aux gangs des rues. Et l’artiste ne fait que commencer.

« J’essaie toujours de me différencier et de faire ce que les autres ne font pas. C’est exactement pour ça que je me suis lancé dans la broderie. »

Aujourd’hui basé dans l’Est de Londres, l’illustrateur italien s’est bâti une solide réputation en tant que spécialiste le moins conventionnel de la customisation. Avec l’envie de créer des œuvres brodées réellement uniques et personnalisées, il utilise les propres vêtements de ses clients comme trame. Son travail englobe une certaine idée de l’expression personnelle et il se sert de son art afin d’insuffler de la vie dans tous ce qu’il peut broder, qu’il s’agisse de vêtements, de chaussures ou encore de sacs.
02_Desktop_Double_Pod_1-min.jpg
02_Desktop_Double_Pod_2-min.jpg

CONTINUEZ À VOUS REBELLER

 

"Racontez-nous comment vous avez fait face à l’adversité
Des histoires les plus radicales aux plus simples
Nous voulons vous entendre
Partagez vos histoires ci-dessous
Ou utilisez le hashtag #ToughAsYou"