text.skipToContent text.skipToNavigation

DR. MARTENS PRESENTS: HOTEL RADIO PARIS


Hotel Radio Paris est une station de radio indépendante au centre de la communauté underground parisienne. Dr. Martens Presents a financé la production d’une édition unique de zine, « Focus », sous l’égide du fondateur de la station, Jean-Charles Leuvrey, pour communiquer sur la scène créative de la ville pendant le confinement.

Découvrir le zine ci-dessous.

QU'EST DONC HOTEL RADIO PARIS ?

Les défenseurs de la sous-culture. Les rois de l’underground. Hotel Radio Paris est un hub créatif à connaître. Avec son antenne qui diffuse depuis le 18ème arrondissement de Paris, elle organise toute une gamme éclectique de shows impliquant les scènes underground de la capitale et fait le lien entre ces scènes créatives vibrantes. Pour autant, elle est bien plus qu’une simple station de radio. Unis à travers leur passion commune pour la culture du skate, ils sont devenus une véritable communauté pour la scène musicale de la ville, tel un moteur créatif. Présentant tout ce qu’elle a à offrir, sans barrières ni frontières esthétiques.

With a second lockdown in France, creatives are struggling to share their art. To highlight the scene’s energy and resilience, Dr. Martens Presents supported the design and production of a one-off zine, edited by the station’s founder Jean-Charles Leuvrey. The zine features contributions from artists, DJs, musicians, designers and more about how they have kept themselves busy and inspired during lockdown.

With contributions from Maxime Bony, Natas3000, Blakhat, Noir Divine and many others.

RENCONTRE AVEC HOTEL RADIO PARIS

Nous avons rencontré le fondateur d'Hotel Radio Paris, Jean-Charles Leuvrey, pour discuter de la ville, de ses inspirations et de la façon dont le confinement a affecté la station.

Qu’est-ce qui vous a donné l’inspiration pour créer Hotel Radio Paris ?

En 2016, il y avait un besoin de plateforme dédiée à la liberté d’expression sur la scène radio à Paris. Je veux qu’Hotel Radio Paris devienne une plateforme de lancement sur orbite, que les gens l’utilisent comme centre de formation pour expérimenter, essayer de nouvelles choses, s’améliorer, puis m’abandonner pour devenir des stars.

Qu’est-ce qui vous motive dans la découverte des sons locaux et dans le fait de fournir une plateforme pour les DJ et les créatifs de la ville ?

Parce que j’aurais aimé qu’elle existe quand j’étais plus jeune. À l’époque, c’était hors champ. Tu pouvais être un producteur, un présentateur radio ou un chanteur, et tu ne savais pas ce qui se passait ailleurs. Nous sommes le hub de tous ces futurs talents.

Si vous deviez définir la philosophie d'Hotel Radio Paris, quelle serait-elle ?

Il s’agit d’une plateforme de liberté d'expression, ouverte à toutes et à tous, et nous sommes là pour laisser parler la musique.

Comment avez-vous fait pour que la plateforme continue de fonctionner pendant le confinement ?

Pendant le premier confinement, nous avons fait uniquement des émissions pré-enregistrées, mais pendant le deuxième nous avons présenté une émission en direct par jour puis des émissions pré-enregistrées du monde entier.

Paris a toujours accueilli une grande variété de sous-cultures florissantes, mais qu’est-ce qu’il y a de si passionnant dans la scène artistique underground en ce moment ?

Nous adorons la musique ici. La musique française a toujours été riche, grâce aux multiples influences du pays. À Paris, elle change très rapidement. Les enfants de la banlieue réinventent complètement la culture française en la mêlant à leurs racines. C’est ce mélange qui est cool à Paris et sa musique.

Si ce zine présentait une chose sur la scène artistique de Paris, vous aimeriez que cela soit quoi ?

La résilience. Un zine est le meilleur moyen de montrer ça. C’est comme une photo d’une certaine façon, ça capture un moment.

Que signifie pour vous l'expression personnelle ?

Être capable de s’exprimer sans limites.

Quels sont les défis liés à la gestion d’Hotel Radio Paris ? Et comment les gens peuvent-ils vous soutenir ?

IC’est une chose lourde à porter financièrement parce que Paris est une ville chère, et je ne peux pas gérer la station moi-même. Le soutien de chacun est tellement important pour nous aider à continuer à défendre la musique locale. Les moyens de nous soutenir sont de faire des achats d’articles de merchandising, de passer le mot sur les réseaux sociaux ou simplement de se connecter et d’écouter la musique.